www.bakassa.net

www.bakassa.net

Menu

BIENVENUE DANS LE SITE INTERNET BAKASSA 

Décision royale portant création de la 8ème chambre à chefferie Bakassa
Décision royale portant création de la 8ème chambre à chefferie Bakassa
Anoblissements du 26 Novembre 2022
Anoblissements du 26 Novembre 2022
Journée d’éducation des populations
Journée d’éducation des populations

25/10/2022

JOURNÉE D’ÉDUCATION NSIALIEU 

La première édition de la journée d’éducation N’SIALIEUinitiée par Sa Majesté EMAKO Mathieu, Roi des Bakassa, placée sous le thème général : « Quelle communauté éducative pour quelle éducation de qualité pour nos enfants », s’est tenue le jeudi 27 octobre 2022 à la place des martyrs et au CES de Bakassa sous la présidence de Monsieur le Sous-préfet  de l’Arrondissement de Bana a connu la  présence de nombreuses populations et élites  du groupement Bakassa et de nombreux invités parmi lesquels le président de la section RDPC Haut-Nkam nord-Est.

Elle avait au programme :

6H00-8H00 : Opération « Jeudi propre  » dans les quartiers du Groupement Bakassa ;

PREMIERE PARTIE

10H00 : Mise en place des populations et animations diverses ;

11H00 : Arrivée de Monsieur le Sous-Préfet de l’Arrondissement et de son état-major et de Sa Majesté le Roi des Bakassa ;

➢ Exécution de l’hymne national ;

➢ Prière de circonstance ;

➢ Mot de bienvenue de Sa Majesté le Roi des Bakassa - Exposé N° 1 « Les parents au centre de l’éducation de la société » présenté par l’Inspecteur de l’Education de Base de l’Arrondissement de Bana;

- Exposé N° 2 « L’éducation, facteur de développement de la paix et de vivre ensemble » présenté par Monsieur le Premier Adjoint au Maire de la Commune de Bana;

- Exposé N° 3 « Les conséquences de la  consommation de la drogue et autres stupéfiants »présenté par Monsieur le Premier Adjoint au Commissaire de sécurité publique de l’Arrondissement de Bana,

- Exposé N° 4 « L’éducation de la jeune fille »coprésenté par  Mesdames le Chef de Centre Social de l’Arrondissement de Bana et la Reine mère  du Groupement Bakassa, suivi du témoignage de Mme NGATCHOU KAMENI Diane ;

- Exposé N° 5 « La lutte contre les violences »  présenté par e Commandant de la Brigade de gendarmerie de l’Arrondissement de Bana;

- Echanges ;

- Mot de clôture de Monsieur le Sous-préfet de l’Arrondissement de Bana

DEUXIEME PARTIE AU CES DE BAKASSA

​​13H00 : Arrivée de la délégation conduite par Monsieur le Sous-préfet de l’Arrondissement de Bana au CES de Bakassa ;

➢ Mot de bienvenue de Monsieur le Directeur du CES de Bakassa ;➢ Mot de Sa Majesté le Roi des Bakassa ;- Exposé « l’apprenant au centre de son éducation »Monsieur le Premier Adjoint au Maire de la Commune de Bana;- Exposé « la lutte contre les violences en milieu scolaire » présenté par M. le Délégué d’Arrondissement de la Jeunesse et de l’Education Civique d’Arrondissement de Bana ;- Partage d’expérience de Mme NGATCHOU KAMENI Diane ;- Echanges ;- Mot de clôture de Monsieur le Sous-préfet de l’Arrondissement de Bana ;- Départ de Monsieur le Sous-préfet et sa délégation 

 

I- Des activités d’intérêt communautaire

      Les activités de cette journée ont débuté à 6H00 avec le jeudi propre qui a connu une importante participation des populations (hommes et femmes) du groupement de Bakassa qui, tel un seul homme se sont mis à l’œuvre pour défricher les bordures de la route principale de leur groupement.

La première étape de cette importante journée qui était consacré à l’entretien avec les parents et autres dignitaires s’est ouverte à 12H00 avec l’arrivée sur la place des cérémonies de Monsieur le Sous-Préfet de l’Arrondissement et de son état-major et de Sa Majesté le Roi des Bakassa.

L’hymne national sera exécuté avec entrain par les participants venus très nombreux pour la circonstance. 

La prière de circonstance a été dite par Monsieur le Délégué d’Arrondissement de la Jeunesse et de l’Education Civique d’Arrondissement de Bana, qui a remis cette séance de travail entre les mains de la providence.

II- De l’allocution de sa Majesté EMAKO et des différents exposés

       Dans son allocution, Sa Majesté le Roi des Bakassa a souhaité la bienvenue à l’autorité administrative et sa suite. Il a par la même occasion remercié M. le Sous-préfet pour sa constante sollicitude. Il a embrayé sur le sujet de la journée et ici, il a retracé le contexte ainsi que l’avantage de ces types de rencontres qui sont le socle d’animation et de développement d’un peuple. Il a interpellé ses populations à plus de responsabilités vis-à-vis de leurs progénitures.

III- Des exposés

        Quant au premier exposé qui a été menée de mains de maitres par Mme TAYOU, Directrice de l’E.P de Bakassa, représentante de Monsieur l’Inspecteur d’Arrondissement de l’Education de Base de Bana, qui a entretenu les participants sur le rôle des parents dans l’éducation de la société. Elle revenu de long en large sur la responsabilité des parents dans l’éducation des enfants, qui eux aussi sont des futurs  parents.

        Le premier Adjoint au Maire de la commune de Bana, dans son intervention sur « L’éducation, facteur de développement de la paix et de vivre ensemble » est passé de la définition des concepts pour déboucher de par sa démarche magistrale sur les liens entre l’éducation et le développement, entre le développement et la paix et enfin  avec le vivre ensemble. Pour l’essentiel, on retient que selon lui, l’éducation est le socle de tout développement et de ses corollaires   qui sont la paix et le vivre ensemble.

        Le sujet hautement sensible de la lutte contre la consommation de la drogue et autres stupéfiants était traité par le premier Adjoint au Commissaire de Sécurité Publique de la ville de Bana. Dans une démarche méthodique, le Commissaire ESSAMA a passé en revue les définitions  des concepts  et les différents types de drogues avant de transiter par les conséquences pour arriver à la conclusion selon laquelle les drogues et les stupéfiants sont des substances psychotropes qui agissent sur le système nerveux en tant qu’elles  sont très toxique et même impropres à la consommation et donc il est impératif de mener une guerre sans merci à ce fléau qui de plus en plus prend du terrain.

        A la suite de Monsieur le Commissaire, la tribune a été cédée à l’Adjudant-Chef  KANTE, Commandant de brigade de gendarmerie de Bana pour entretenir les assistants sur « La lutte contre les violences ». On retient en résumé que la violence sous quelque forme que ce soit est formellement punie par la loi camerounaise et assortie des peines d’emprisonnement et des amendes. 

        L’un des sujets majeurs portant sur l’éducation de la jeune fille a été porté sur la scène par Mme DZOUKENG Bertine, Chef de Centre Social de l’Arrondissement de Bana  et la Reine mère des Bakassa, toutes deux  des travailleuses  aux affaires sociales. Elles ont mis un accent sur le rôle  de la maman en particulier dans l’éducation de la jeune fille ainsi que l’importante nécessité de l’éduquer car elle est le maillon le plus important dans la construction de l’avenir de demain. 

         A leur suite et pour raviver leurs propos, Madame NGATCHOU KAMENI Diane, élite Bakassa de Douala a tenu à faire un témoignage poignant sur la vie de SADATOU, une fille Bakassa qu’elle présente comme un véritable modèle réussi de l’intégration nationale de promotion de l’éducation de la jeune fille. Elle s’aligne derrière ses précédentes oratrices pour attirer l’attention des parents à marquer un point d’honneur sur l’éducation de la jeune fille.

 Pour boucler cette première partie de la journée de l’éducation N’sialieu, Monsieur le Sous-préfet de l’arrondissement de Bana a fortement remercier l’initiative de sa Majesté EMAKO Mathieu pour ce qui est de cette importante circonstance à l’endroit des populations du groupement Bakassa en général et de de sa jeunesse en particulier. Il a remercié la présence de l’important panel constitué pour la circonstance et a salué la présence massive des populations et de leurs guides en cette circonstance pour discuter de l’épineux sujet de l’éducation. Il va dans la même veine que les panélistes recommandé aux parents de veiller sur l’éducation des enfants sans aucune forme de discrimination et a souhaité que cette expérience  fasse tache d’huile. Sur ces mots d’espoir, le cap est mis sur le CES de Bakassa pour la deuxième partie des activités de la journée.

Les articulations ayant meublé cette deuxième partie sont les suivantes :

➢ Mot de bienvenue de Monsieur le Directeur du CES de Bakassa ;➢ Mot de Sa Majesté le Roi des Bakassa ;- Exposé « l’apprenant au centre de son éducation »Monsieur le Premier Adjoint au Maire de la Commune de Bana;- Exposé « la lutte contre les violences en milieu scolaire » présenté par M. le Délégué d’Arrondissement de la Jeunesse et de l’Education Civique d’Arrondissement de Bana ;- Partage d’expérience de Mme NGATCHOU KAMENI Diane ;- Echanges ;- Mot de clôture de Monsieur le Sous-préfet de l’Arrondissement de Bana ;- Départ de Monsieur le Sous-préfet et sa délégation a- Mot de bienvenue de Monsieur le Directeur du CES de Bakassa

          Prononcé pour la circonstance par Mme la Surveillante générale du CES de Bakassa, elle a remercié l’assistance pour ce grand déploiement pour la circonstance  et a dit la reconnaissance de l’institution pour ce grand intérêt à l’endroit des jeunes écoliers et collégiens de Bakassa. Elle a souhaité que l’exploit de cette première édition puisse être réédité dans les années à venir. Elle a par la suite interpellé toute la communauté éducative à mettre à profit  les enseignements de cette importante séance de travail.

b- Mot de Sa Majesté le Roi des Bakassa 

     Dans son mot, le Souverain est revenu sur les circonstances qui ont motivé l’instauration de cette journée de sensibilisation de ses populations toute entière et des plus jeunes en particulier au sujet de l’éducation. Il a à la suite de Mme la Surveillante générale  exprimé sa satisfaction  quant à la qualité des panélistes que de la pertinence des sujets à l’ordre du jour. En bon père de famille,  il a interpellé les élèves à se mettre résolument au travail pour leur propre fierté, pour faire la gaité de leurs familles, de leur groupement et de la république toute entière.

 

c- Exposés

            Ils ont été présentés par des hommes rompus à la tachedans un style simple et une méthodologie adaptée à la cible. On retiendra pour l’essentiel dans l’exposé de Monsieur NOUPA Richard ayant porté sur le thème « l’enfant au centre de son éducation », qu’à la réalité les élèves sont les acteurs de premier rang de leur éducation car il est celui qui doit fournir  des efforts pour assimiler et restituer ses connaissance sous la gouverne de l’enseignant qui a cessé d’être  le détenteur de la connaissance mais désormais un guide.

          Du deuxième exposé sur « la lutte contre les violences en milieu scolaire », l’essentiel du message était concentré autour des types de violences en milieu scolaire, leurs origines, leurs manifestations ainsi que leur conséquences sur la communauté éducative  et par la suite, il a avec les apprenants énuméré et arrêté les comportements à adopter pour lutter efficacement contre la violence en milieu scolaire. Ainsi tous les apprenants présents ont en chœur brandi un carton rouge aux violences en milieu scolaire.  

d- Partage d’expérience de Mme NGATCHOU KAMENI Diane 

         Pour joindre la parole à l’acte, une élite de poigne présente a tenu à partager une fois encore l’expérience de la petite SADATOU pour encourager les apprenants à prendre conscience de l’énorme tâche qui est la leur ainsi que la responsabilité y relative. Elle a au travers de sa présence tenu à marquer d’une pierre blanche et galvaniser les apprenants à avoir des rêves, de les nourrir et les entretenir en travaillant chaque jour un peu plus.

e- Du mot de clôture de Monsieur le Sous-préfet 

    Pour conclure cette journée riche et très dense en activités, Monsieur le Sous-préfet de l’Arrondissement de Bana a remercié une fois les éminents panélistes pour leur sollicitude  et a félicité le Chef de groupement Bakassa pour cette brillante initiative qui va en droite ligne de ses missions régaliennes à savoir l’encadrement des populations. Par la même occasion, il a remercié la présence massive  des populations à cette importante cérémonie. Il a enfin recommandé à l’élite Bakassa de ne pas lésiner sur les moyens pour offrir à la jeunesse une éducation idoine pour bâtir un groupement Bakassa toujours plus fort et toujours plus représentatif, un modèle à suivre.

C’est sur ces mots pleins d’espoir que les panélistes et autres invités spéciaux se sont retrouvés autour  d’un ver d’eau après une photo de famille pour immortaliser cette journée riche et très intructive.

 

 

 

ASSEMBLÉE GÉNÉRALE DU CODENSIALIEU 2022

Assemblée du CodeNsialieu le 26/11/2022
Assemblée du CodeNsialieu le 26/11/2022

L’assemblée générale du CodeNsialieu est convoquée pour le 26 novembre 2022. Cliquez ici pour lire les textes qui régissent le CodeNsialieu.

P1 Discours de clôture de la 1ère Édition de “Vacances Jeunes” par  sa Majesté Emako en date du 13/08/2022
P1 Discours de clôture de la 1ère Édition de “Vacances Jeunes” par sa Majesté Emako en date du 13/08/2022
P2 Discours de clôture de la 1ère Édition de “Vacances Jeunes” par  sa Majesté Emako en date du 13/08/2022
P2 Discours de clôture de la 1ère Édition de “Vacances Jeunes” par sa Majesté Emako en date du 13/08/2022

Vacances Jeunes 1ère Édition 

Vue des participants à la clôture de la 1ère édition de Vacances Jeunes en du 13/08/2022
Vue des participants à la clôture de la 1ère édition de Vacances Jeunes en du 13/08/2022

L’apothéose de Vacances Jeunes s’est déroulée samedi 13/08/2022 dans la joie et malgré la pluie qui a contraint l’organisation d'écourter certaines phases de la cérémonie.

La 1ère Édition de cet événement lancé par sa Majesté Emako Mathieu a fait vibrer le village et surtout permis aux jeunes d’apprendre sur notre village, nos us et coutumes, de notre culture.

La balle est dans notre camp pour l’approprier et faire de la 2ème édition un événement plus accouru et plus haut. Aucune main ne sera de trop pour réitérer dans un an.

SM Emako Mathieu Roi des Bakassa
SM Emako Mathieu Roi des Bakassa

Dynastie des Roi Bakassa 

Dynastie des Roi des Bakassa
Dynastie des Roi des Bakassa
26/06/2021

COMMENT CONTRIBUER POUR LA CÉRÉMONIE DE SORTIE DU LAAKAM DU 14ème ROI DES BAKASSA?

Un compte dédié pour la cérémonie est ouvert à la MUFID de Bana.

Les coordonnées :
Banque : Afriland First Bank
Intitulé : Travaux Chefferie Bakassa
N° Compte : CM21 10005 00001 04674851201 – 16

Nous remercions d’avance les Ndissi, les Ngoussi et toutes les bonnes volontés pour leur implication.

S.M Ngako Sebastien n’est plus des nôtres.

S.M Ngako Sebastien décédé le 10 Mars 2021 - 71 ans au service de son peuple
S.M Ngako Sebastien décédé le 10 Mars 2021 - 71 ans au service de son peuple

25/04/2021   Bakassa est en deuil.

Spot publicitaire de Canal 2 relativement au décès, obsèques et autres événements jusqu’à l’arrestation du nouveau Roi.

Annonce traditionnelle du décès en date du 25 avril 2021.

COMMENT CONTRIBUER?

Les cotisations /participations individuelles ou par associations sont recevables via:

- INTITULE DU COMPTE : Poo MAFFEU DJEUKOUA

Numéro de compte AFRILAND FIRST BanK 10005-00012-0467851201-45

- Transferts téléphoniques:

MOBILE MONEY 677 751662

ORANGE MONEY 693 14 56 39

- Auprès des Chefs de communautés, des Présidents d’associations, Président de CodeNsialieu et Cedeba... pour acheminement.

Nous comptons sur la solidarité agissante de toute la communauté Bakassa et de toute âme de bonne volonté pour assurer la réussite de cet évènement historique.

cliquez sur ce lien pour toutes les informations relatives aux obsèques et l’intronisation du nouveau Roi.

Cliquez ici pour voir l’album photos à S.M Ngako 

Cliquez ici pour le visionner le Kounga du père de S.M Ngako en date du 4 avril 2010

Nzaa Menkam Niaassi n’est plus des nôtres 

Merci au Patriarche Nzaa Mekam Niassi pour ses œuvres dans Bakassa. Que la terre de nos ancêtres te soit légère Ndissi
Merci au Patriarche Nzaa Mekam Niassi pour ses œuvres dans Bakassa. Que la terre de nos ancêtres te soit légère Ndissi
NÉCROLOGIE 

27/02/2021

Un baobab pour Bakassa, le Haut-Nkam, le Cameroun et le monde des affaires s'en est allé.

Bon voyage dans l'au-delà Nzaa Menkam Niaassi, adieux le fondateur du label La Falaise et des établissements Monkam.

Nombreux sont tes oeuvres dans ton Bakassa natal, les centaines d’emplois dans le triangle national et au delà. Au revoir bâtisseur, que tes innombrables œuvres te survivent et que nous te célébrons et t’honorons à la dimension que tu mérites.

Que le très haut te réserve une place de choix et que ton âme repose en paix.

COVI-19 & Bakassa 

Place des Martyrs Bakassa
Place des Martyrs Bakassa

18/4/20

On aurait souhaité voir toutes les actions sous un un seul parapluie, une seule coordination mais qu’à cela ne tienne le plus important est que les cœurs ont parlé, il y a une grande expression de l’humanité en cours:

CEJESBAD, André Mejiako et les anciens du CEG, Maffeu Ngueuliabeu et Reines sans Frontières, Honoré Tchamabé en France, CodeNsialieu, la Conuk et Bakassa Belgique se sont levés pour barrer la route à cette pandémie dans notre beau village.

Appel public à contribution pour la construction d’un Pont sur la rivière (Chi pir nzeutchamp) au quartier Pouchii à Bakassa

Photo du 19 4 19 en basse saison
Photo du 19 4 19 en basse saison

26/2/20

Pourquoi un tel intérêt? Quelles retombées pour un tel projet? 

  • Afin de permettre de traverser la rivière plus aisément et sans risque pour les biens et les personnes. Afin de permettre aux paysans, planteurs, cultivateurs d’utiliser le pousse-pousse, machines, engins agricoles et même une voiture pour aller d’un bout à l’autre, voire transporter des charges.
  • Afin de rendre la voie praticable, désenclaver Pouchii, desservir ainsi le quartier Nven, une partie du village Banfeko et du village Bana.
  • Afin de déconcentrer un peu la population du centre, encourager de nouvelles agglomérations, de nouvelles constructions, diminuer la rareté des terrains constructibles, contribuer à la baisse des prix de parcelles.
  • Afin de changer positivement le visage de cette zone pour rattraper le retard sur la partie de Bakassa après chichackchack allant vers Tchap et Domga.
  • Afin de d’encourager l’initiative locale de développement à s’étendre dans ce coin si proche de deux autres villages mais si éloigné en même temps pour manque de voie.    


En savoir plus

COMMUNIQUÉ

Foyer Bakassa de Boko
Foyer Bakassa de Boko

24/6/19

FOYER SOCIAL ET CULTUREL BAKASSA DE BOKO & NDOPASSI

 « Je suis Wambe SIAKAM, par la présente, je vous fais tenir la photo de la fondation du foyer culturel Bakassa de Boko et Ndop Passi sis à Boko-Douala. Nous attendons de vous votre participation tant matériel que financière. Reprise des travaux : saison sèche prochaine

Large diffusion à tous les ressortissants et sympathisants Bakassa du Cameroun et de la Diaspora:

Contacts: (+237) 699971700, (+237) 674047816 Chef Wambe SIAKAM Jean Claude ou (+237) 675185781 President Koloko.

Bakassa - (c) Tous droits réservés
Réglage des cookies
Ce site utilise des cookies pour vous offrir une meilleure expérience de navigation.
Vous pouvez les accepter en bloc ou choisir ceux que vous autorisez.
Paramètres de confidentialité
Choisissez les cookies que vous autorisez sur ce site. Remarque : Les cookies vraiment nécessaires au bon fonctionnement du site ne sont pas désactivables.
Essentiels
Les formulaires de contact de ce site utilisent Google Recaptcha pour éviter les spams.

Ce site peut également utiliser des cookies pour le commerce électronique et les systèmes de paiement qui sont essentiels à son bon fonctionnement.
Services Google
Ce site utilise des cookies de Google qui collectent des données telles que l'adresse des pages que vous visitez et votre adresse IP. Liste des services Google potentiellement utilisés sur ce site :
- Google Analytics
- Suivi des conversions Google Ads
- Google Maps
Motivés par vos données
Ce site est susceptible d'utiliser AddThis, un widget social qui suit le comportement des visiteurs et partage leurs données d'usage avec des tiers.